•  même si aujourdhui  tu n'es pas bleu le silence, de l'images n'est pas un silence.   c'est juste murmure de douceur des petites vagues qui ne meurent jamais ..un moment où j'aurai tant aimé que tu sois la tout près de moi, un moment où j'aurai tant aimé te prendre la main  mais cet instant je l'es manqué tu aimais tant l'océan, tu aimais tant prendre la mer  ba aujourrd'hui tu en fait parti << parti de cette immensité iodé  elle ta pris à moi  et la tu reposes   à tout jamais

     


     

    Google Bookmarks

    2 commentaires
  • comme le petit poucet j' ai semé là de gros cailloux mais n' en avait pas besoin  pour retrouver mon chemin ... puis tout à coup le vent du large m' a murmuré à l' oreille qu'il était l'heure de rentrer avant que la nuit tombe et montent le décor sous la lumière de la lune !

    Google Bookmarks

    3 commentaires
  • rappelons nous de nos regards émerveillés affichés devant les lumières et les flonflos diffusés devant ces jolis manèges de chevaux de bois de notre enfance, combien d'entre nous n'ont pas eut quelques pleurs pour avoir été contraint de quitter l'ambiance festive de la fête foraine , c'est pour moi un lieu hors du, qui me transporte dans un univers féérique où tout n'est que rêverie et magie. et aussi tant de gourmandises, ses pralines, et barbe à papa , ses pommes d'amour tant aimées,  monette  !!!

     

    Google Bookmarks

    5 commentaires
  •  il n'y aura rien de magique ce noel et les anges ne descendront pas du ciel  mes yeux tournée vers les cieux ne verront pas ton visage je serais seule pour cette belle fête de noel!!! mais ou sont passé mes noels tendres et joyeux passé bien au chaud près de ma cheminée on pouvait lire dans mes yeux  tant de bonheur, le sapin était dressé , les boules et les guirlandes scintillaient dans la nuit et ma petite famille unies et ravies!! oui j'ai la nostalgie de ces années passées, de ces jours enchanteurs où l'amour remplaçait les objets de valeur un petit dîner généreux, des petis bombons délicieux et nous étions heureux !!! monette o

    Google Bookmarks

    5 commentaires
  • m

    près de toi petite st vierge au détour du chemin  je prend  le temps de d'admirer
    et le temps de respirer, s'il te plait accorde moi   un coeur plus grand pour que je puisse supporter les étroitesses d'esprit , et accorde-moi surtout de savoir écouter, celui de savoir deviner pour mieux pardonner, la solitude, ça n'existe pas lorsque l'on crois  en toi  petite sainte vierge ,  et prend soin de mes chèrs amis (es) il ou elle se reconnaîtrons prend en bien soin merci  monette

    Google Bookmarks

    4 commentaires
  • les frimas, la pluie, le vent et l' hiver qui s'installe.. seule la  beauté de l'océan attire, retient mon  regard et me  donne l'impression d'une étendue intouchée d'une puissance qui nous  dépasse !! dans l’intensité sa beauté s’éthérise  jusquà l'anesthésie !!! monette

    Google Bookmarks

    3 commentaires
  • le temps n'a pas de couleur, et pourtant mes journées sont grises et battues par le vent !!! Les erreurs d'hier sont désormais pardonnées, mais jamais je ne pourrais les oublier ...le silence est la et il emmure mes mots,et  le temps que l'on dit assassin, en fuyant me les a volés me laissant entre les pages de mon livre que le parfum d'une fleur séchée....... monette

     

     

    Google Bookmarks

    4 commentaires
  • une petite marche << salutaire et solitaire >>  parce que  marcher sur le
     chemin côtier est un enchantement toujours renouvelé. même par le mauvais temps  !!! marcher entre les arbres et les racines , admirer la nature avec toutes ses  fastueuses imperfections  le sol tapissé de feuilles  mortes, même les arbres dépouillés tendant leurs branches en implorant le ciel , et
    tous les petits "rien" et les petits "tout" sont ramenés à cette immensité..   monette

    Google Bookmarks

    4 commentaires
  • devant moi l'air et l'onde ouvre leur double abîme. quelque chose de grand semble tomber des cieux. le bruit de l'océan,sinistre et furieux,  et la flore vêtue de la nuit , exibe ces merveileuses plantes dunaires en immortalisant ces herbes tremblantes   de manière symétrique , en fredonnant l'ymne harmonieux du vent !!!  monette

     

     

    Google Bookmarks

    5 commentaires