•  il y a des vagues de vie ,  chacun et chacune a sa singulière  , mais qu'il est loin, qu'il est loin  l'horizon ,  qui pourrait me donner un semblant de raison,  les souvenirs s’effacent  tandis que j'aimerai dessiner sans trembler la ligne d’horizon ,   toi l'océan je 't'aime et ton soutient m'est si précieux .à chacun de mes passages près de toi tu me donnes de la force dans les passages si rudes  de la vie  alors de tes vagues si jolies je m'en asperge et alors légère et ravigoté je reprend espoir dans les beautés de la vie ,,,, monette

    Google Bookmarks

    6 commentaires
  • Dans chaque vague , peu de sable c'est un peu le temps qui s'écoule , et  je laisse aller mon cœur au gré de son  voyage , et moi en t'admirant mon bel océan je  me laisse envahir de douceurs languissantes ,qui m’entraine plus loin dans   l'azur du ciel , même si, en moi, le rêve se prolonge  ,apaisé et bercé par l'océan ,, monette


     

     

    Google Bookmarks

    4 commentaires
  • Nuages d 'eau et de ciel, la nature s'est fait maître sur la toile des splendeurs de l'océan, près de cette petite chapelle une once de paix et de silence et mes yeux s'abreuvent devant tant de beauté,  , des  teintes qui s'assemblent,  mais rêve de m'imprégner  du silence et voudrais tant arrêter le temps et ressentir ce sentiment de bien être que me procure en ce moment la perfection de ce paysage enchanteur,,, au  bord de  l'océan ,,,,,, monette


    Google Bookmarks

    5 commentaires
  •  

     

    au détour du  chemin la surprise est au rendez-vous et cela grâce à la lumière et la météo qui rend ce sentier si beau , les couleurs changent toujours et donnent une touche différente  à chaque endroit et moi à petits pas je continue ma petite  promenade  en m'offrant souvent une série de panoramas surprenants et si beaux ,,,, monette

    Google Bookmarks

    4 commentaires
  •  elles semblent effleurer le sol d'une caresse alanguie. elle est la toute en sommeil, toute en silence la petite barque sans âge,  point 'ancrage de mon regard toutes amarrées et seules dans le silence , si elles le pouvaient,  elles nous diraient ,  nous raconteraient le sens du vent ,  un fil de leur vie, elles ont bien travaillé les petites barques fait certainement de belles pèches , alors maintenant laissons les se reposer ,,,, monette



    Google Bookmarks

    7 commentaires
  • Des ronds dans l 'eau
    La pierre ricoche puis s 'enfonce doucement   tout en blessant mon cœur en profondeur  et une douleur indicible remonte et dessine à la surface comme des petits et grands des cercles
    Blessant en profondeur jusqu'à atteindre le cœur les uns s'étirent, et d'autres se meurent jusqu'à ce que mon âme retrouve sa vision sereine du moment ,  et que les traces les plus infimes enfin  s’effacent ????  monette ,,,,



    Google Bookmarks

    4 commentaires
  • naviguer et se laisser porter sur les flots, au gré du courant et de l'eau partir sur le large et sur cette mer  l'océan bientôt il hissera ses voiles vers l'aventure et avancera sans détour vers son but si certain et je reste planté la , sans accès à son bord  et mon esprit est vague!! oui un passé qui s'efface et je garde son image imprimé dans mes yeux mais je fais confiance au ciel pour apporté demain sur l'horizon blanchi de ce qui fut ma joie  et mon grand bonheur :::  monette  

     

     

    Google Bookmarks

    6 commentaires
  •  le bleu noyé en force dans le brouillard de l'écume ,  c'était  et c'est du grand spectacle,  mais aussi reflux des larmes du passé .. les éclats de vagues bouillonnantes s’exhale en pensées,  mes mots et l’appelle de l'horizon,  et le bleu , le gris souverain qui emplit mon regard  d'un désir du passé ,  ici les yeux emperlés de larmes  et mon regard s’égare tout la haut dans ce bleu couvert de gris  épars au hasard d'un mirage ;;;; monette

    Google Bookmarks

    6 commentaires
  •  aujourd'hui le gris c'est imposé ,  et une fois de plus une indéniable mélancolie ne me quitte pas , tout à la fois je suis la et  en train de regarder , et  écoutant avec la moitié  de mon âme sur la mer et la moitié de celle ci sur la terre tout semble d’un tel calme et pourtant tout à coup    je ressent comme une ébullition pour que l'océan si calme s’agite et se transforme en monstre terrifiant inattendu ,,,,  monette

    Google Bookmarks

    4 commentaires
  •  à peine quelques  nuages pour égayer le gris du ciel l'océan, idem ,  gris de gris comme une tôle d'acier pour se fondre au tableau.. et les mouettes elles aussi assistent au spectacle et laissent ici quelques plumes entre un entracte de vagues  j'aime cette mer bretonne au spectacle merveilleux souvent me direz vous dépendante du soleil voilé mais elle sait oh combien se vêtir de ses habits émeraude,  soleil éclatant elle s'habille aussi de bleu turquoise mais aussi bien des fois sous les nuages gris elle porte sa tenue de deuil gris foncé mais toujours elle est si belle ma bretagne  ,,,, monette

    Google Bookmarks

    5 commentaires