•  

    à travers les  petites sentes de solitude seule isolée je regarde le ciel qui fait de moi une admiratrice inconditionnelle  magnifique spectacle  que m'offre ce ballet de fleurs   seule et sans but j'aime me promener doucement et me sentir libre  .instant privilégié que cette petite ballade ,  mais  c'est juste un de mes petits coins de bonheur  avec ses reflets d ' azur de l'immensité infinie !!!! monette

    Google Bookmarks

    5 commentaires
  • Dans le nid bleu du ciel brille le soleil. les flots vont et viennent dans cette étendue  la berceuse des vaguelettes  , aujourd'hui est ma musique , et la mer à toujours été ma basilique et mon repos est sur le sable presque blanc des belles plages sauvages, des aurores!!!!! je me laisse absorber par ce bleu et  blanc qui éclaboussent mes yeux!!! par tant de beauté , ce tableau sous mes yeux est si vivant et si je m'éloigne un peu j'admire la mer et les rochers, et si je fixe l'horizon que j'aimerai tant toucher  alors les deux s'annulent mes larmes coulent et le temps se désagrège oui tout la haut il y a les petits anges qui m'éclaboussent de leurs ailes bleus et de leurs pantouffles dorées alors pour moi le bleu c'est eux!!!!! monett

    Google Bookmarks

    8 commentaires
  •  pas tout a fait ronds  mais aux couleurs multiples les petits cailloux orangés jaspés de blanc tu attires mon regard mais pourquoi je ne t'enlèverais pas à ta destinée depuis combien de temps es-tu ballotté par l'océan à marée haute ou marée basse  tu brilles au soleil sur le sable blond de la plage, d'autres mains t'ont elles tenu puis rejeté au ressac des vagues  . je te caresse du bout de mes doigts tu es doux  et  presque sans aspérités frais sans être froid pourtant tu ondules et sembles trembler je t'imagine  les yeux fermés parmi les tiens dans la houle livrée à l'océan qui te balance je vais te redonner à l'océan et peut être qu'un soir au gré d'une ballade une ou un autre que moi te saisira et s'attendrira de ta douceur de ta pureté et de ton existence. Merci à toi petit caillou de m'avoir permis de m'évader  avec toi !! mais je te rend à ton destin  et à ton  univers  Monette

    Google Bookmarks

    4 commentaires
  • Aujourd'hui la mer est belle  , et je respire son air et  hume son parfum et près d'elle pas un instant je n'est peur quelque soit l'leure il suffit que je t'admire pour être heureuse .. toi mon océan quel bonheur que tu sois la , je t'aime tout simplement emporte les flots bleus amuse toi fait de gros rouleaux , peu importe dès lors que je te respire, j t'admire, et j'aimerai être ta sirène de tes  ondes ,  quel charme suprême tu as lorsque le jour glissera éparpillant sans fin une odeur amoureuse et tes arômes iodés sur des vapeurs soyeuses  Monette

     

    quelle tendresse merci monsieur Alain barrière

     

     

    Google Bookmarks

    5 commentaires
  • Je suis la debout près de toi et mes yeux ne cesse de te regarder, de t'admirer, et de rêver toi la mer et ton immense beauté je regarde tes vagues au loin ,aller et venir et dans ma tête s'éveille de doux souvenirs. des mouettes passaient au dessus de nos têtes!! le soir tombait doucement en laissant sur nos visages une légère brise comme il faisait bon moi je reste là devant la mer devant ce dégradé de bleu c'était il y a quelque temps c'était hier mais  je m'en souviens si souvent ???? Amicalement Monette

    Google Bookmarks

    4 commentaires
  •  Les escaliers de la vie ont les franchis marche après marche ,sans trop savoir ce que l'on va trouver derrière chacune d'elle , est ce le bonheur!!  la souffrance la est toute la question  ,l'éternel escalier j'aimerai le monter sans encombre et le gravir sans encombre mais pour moi ce fut bien souvent une belle dégringolade j'en est loupé des marches alors peut être m'en reste t il quelques unes!!!!! monette

    Google Bookmarks

    2 commentaires
  • j

    tes timides petites fleurs, dans leurs petites robes de soie frissonnent au vent ,  sur leurs petites tiges graciles aux  formes  volubiles  avec ses petite feuilles dentelées et ses petits cœurs safran  la rosée du matin diffuse un parfum délicat  ce n'est pas des pensées mais elles sont pleines de sagesse petite fleurs sauvages ou même entre les pavés tu fleuris, et souris tu es un petit soleil ou gravite mon cœur tu t'accroches à l'espoir et aux amitiés furtives mais ce n'est qu'un accoudoir de tes heures agressives !!! alors imagine un beau ciel bleu ou les jardins resplendissent de fleurs !!!!!!  Monette

    jj

    Google Bookmarks

    5 commentaires
  •  un  refuge permanent derrière cette porte aux mille fissures, un parfum de sous bois, quelques cris d'hirondelles, l'aboiement d'un chien au loin  c'est comme une procession  de cette vie tout au passé ou des fantômes se promènent avec moi et j’entends distant et clair leur chers voix aujourd'hui parsemées autour de moi , chaque pierre chaque porte près des arbres me racontent, des anecdotes, des hilarités oui les portes fermées, les murs des maisons sont lourds d"histoires!!! monett

    Google Bookmarks

    4 commentaires
  • La mer avec sa fouge, son audace, rebelle, insoumise parfois .. mais dont je ne me lasse pas ,   elle me communique même sa force lorsque je ne vais pas bien  l'océan m'offre toujours un spectacle sans pareil, et  toute sa beauté dans le grandiose !!!!Monette

    Google Bookmarks

    4 commentaires