• Cours et regagne la plage. !!!!!

    cette belle plage de sable fin ,  souvenir ineffaçable un jour à trestrignel  ces jours heureux ont eut un jour cette plage pour décor  tout était parfumé du sel des goémons et le souffle atlantique se faisait ami avec nos poumons Irrésistible, majestueux tel est l'océan que j 'aime et que je ne saurai quitter monette

    « l’odeur du pain d’antan!!!!Nature gracieuse à l’infini.... »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    6
    Lundi 3 Juillet à 21:06

    Comment ne pas être amoureuse
    De tout ce bleu qui te rend heureuse
    bonne soirée
    bisesss
    VL/Claude

    5
    Lundi 3 Juillet à 16:01

    coucou monette

    je t avais perdu 

    hiihihhi je copie ton adresse et  je la garde 

    en deux heure de temps je suis chez toi je vais venir te piquer ta belle place ihihhi

    raiqtwrk

    gros bisous

    dany

    4
    Lundi 3 Juillet à 13:47

    J'aimais beaucoup les plages goémoneuses, j'y nageais avec bonheur ,

    et le goémon qui séchait sur les dunes,

    de bien agréables souvenirs de ma jeunesse Monette,

    Jolis hortensias,

    Beau Finistère de mon coeur ,

    et pensées affectueuses vers toi ma chère amie.

    Bises affectueuses de Christiane

    3
    Lundi 3 Juillet à 12:16

    Elle est splendide cette photo !!!

    J'aimerais vivre au bord de l'eau ............mais............ce n'est pas le cas !!! clown

    Bonne journée Monette et profite de tels paysages .....

    Bisousss

    2
    Lundi 3 Juillet à 05:46

    Bretagne

    Image associée 

     

    Pour que le sang joyeux dompte l’esprit morose,

    Il faut, tout parfumé du sel des goémons,

    Que le souffle atlantique emplisse tes poumons ;

    Arvor t’offre ses caps que la mer blanche arrose.

    L’ajonc fleurit et la bruyère est déjà rose.

    La terre des vieux clans, des nains et des démons,

    Ami, te garde encor, sur le granit des monts,

    L’homme immobile auprès de l’immuable chose. 

    Viens. Partout tu verras, par les landes d’Arèz,

    Monter vers le ciel morne, infrangible cyprès,

    Le menhir sous lequel gît la cendre du Brave ;

    Et l’Océan, qui roule en un lit d’algues d’or

    Is la voluptueuse et la grande Occismor,

    Bercera ton cour triste à son murmure grave. 

    José-Maria de HEREDIA (1842-1905)

     

    Image associée 

     

    Passe une belle journée

    Bisous

    Marie

    1
    Lundi 3 Juillet à 05:34

    Nous arrivons à l'époque ou les plages vont noircir de monde, ce n'est plus le moment des joies solitaires

    Résultat de recherche d'images pour "gif animé plage animée"

    Amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :