•  j’aimerai parler au ciel pour lui demander de bien v  s'il te plaît  petit Jésus, essaie de passer un grand coup d'aspirateur dans  le ciel tout nuageux  ma tête est tout embrumée  cette promenade est pleine d'émotions retour aux sources avec forcément un  pincement au cœur en revoyant  ce petit sentier si souvent emprunté ah que de beaux et bons moments, tu es parti vers les anges  et dans cet océan que tu aimais tant la je t'es déposé ou tu aimais tant cette plage et les plongeons dangereux  !!!!!  un ultime au-revoir...un siècle,une éternité je ne pense pas pouvoir demeurer un jour autre part qu'au bord de la mer c'est mon cimetière !!!!! j'ai tant de peine ??? pardon   monette!

    Google Bookmarks

    2 commentaires
  • les vagues roulent lentement a mes pieds un doux souvenir de mon passage avec toi  avec ce soir le ciel humecté de  de  rose de bleu et ce sable sui s'étouffe submergé par ces petite vaguelettes et se trémoussent élégamment pour ce beau couchant  monette

     

    Google Bookmarks

    3 commentaires
  • ce soir le ciel se  froisse doucement   le temps devient lourd et le ciel commence à entonner  son bruyant discours ,ses capricieuses lumières pour finir dans un grondement de tonnerre. un éclair, un coup d'éclat et il est là. avec dans son sillage, des odeurs d'humus, parfum indéfinissable un amas de gros nuages du dans l’infini sont e sursis annonce l'ampleur de leur pleurs  !!!!   monette

     

    Google Bookmarks

    4 commentaires
  • ma petite maman si tu savais combien je t'aime  maman dis moi pourquoi t'es plus la j'avais tant  besoin de toi  dédé est parti te rejoindre mon  dieu   comme mes jours sont blêmes   même si j'entends au dessus de moi dans les cieux les anges qui chantent entre eux ils ne pourront jamais trouver des mots plus beax et plus  grands celui de << maman>> 

    Google Bookmarks

    5 commentaires
  • qu'il est beau cet étang son onde est souvent calme et j'aperçois sous son rivage la terre jointe avec les cieux !! ici l’or et l’azur des cieux
    Font de leur éclat précieux,comme un riche mélange d'azur et d’émeraude et  de
    d'une agréable   frange entouré du cristal des eaux ::  monette

    Google Bookmarks

    2 commentaires
  • doucement sous la petite brise  ils sont la    les genêts  avec ses petites fleurs insolentes de beauté,de lumière et de légèreté , tout en parfumant nos petits  sentiers d'un arôme  se mêlant aux  éffluves  marines !! monette

    Google Bookmarks

    5 commentaires
  •  

    • Sans murmure aucun, sans aucune ride , belle cette mer qui   semble dormir  cette eau qui scintille et qui tremble , cette belle nappe d'azur qui semble me   sourire  plage vierge  de sable blanc attendant d’être remplie de nos destinées,
      finalement couverte de nos plus sombres tourments, ici tout est propice à le réflexion ,  ou de nos plus grands bonheur   à chacun de décider  !!!   monette

     

    Google Bookmarks

    2 commentaires
  • d

     

    debout près de la mer je contemple ce  bleu , bleu de bonheur, bleu de la vie , bleu des jours heureux ,   bleu du ciel et  bleu de la nuit ,  passionnante et captivante et enivrante  la mer me passionne. et je  l'aime tant !!!! monette

     

    Google Bookmarks

    2 commentaires
  •    je ne sais qui était chargé ce soir de la déco du ciel à Concarneau  c’est particulièrement réussi  entre ombre et lumière,  je pense , et j’oublie, je vis et je rêve ,entrevoir et rêver de impossible , monette !!!

     

    Google Bookmarks

    2 commentaires
  •  La mer monte et descend en rytmant ma vie de tous les jours, parfois elle me plonge dans la plus profonde des mélancolies mais aussi perfois comme aujourd'hui elle me conforte comme  mon meilleur ou  meilleurs amis (es ) la mer me raconte ses amours à elle les marins, les nageurs qu'elle noie elle me remémore aussi quand j'étais plus jeune et que je barbotais dans ses petites vagues , elle connaît mes joies mais aussi mes grands chagrins et ma détresse oui elle elle le sait que ne peut pas tout dire à cette mer ce connivence elle se module elle m'attire elle même c'est ma confidente c'est l'heure heureuse du couchant je marche vers la mer doucement glissante elle aussi vient à moi on se rencontre on se salue comme d'anciennes connaissances et je lui dis << ma mer comment vas tu >> ????, je fais alors demi tour et nous remontons elle  La mer monte et descend en rytmant ma vie de tous les jours, parfois elle me plonge dans la plus profonde des mélancolies mais aussi perfois comme aujourd'hui elle me conforte comme  mon meilleur ou  meilleurs amis (es ) la mer me raconte ses amours à elle les marins, les nageurs qu'elle noie elle me remémore aussi quand j'étais plus jeune et que je barbottais dans ses vagues elle connaît mes joies mais aussi mes grands chagrins et ma détresse oui elle elle le sait que ne peut pas tout dire à cette mer ce connivence elle se module elle m'attire elle même c'est ma confidente c'est l'heure heureuse du couchant je marche vers la mer doucement glissante elle aussi vient à moi on se rencontre on se salue comme d'anciennes connaissances et je lui dis << ma mer comment vas tu >> ????, je fais alors demi tour et nous remontons elle et moi monette

    Google Bookmarks

    1 commentaire
  •  

    L’ennui est un mal étrange ,  et me donne la nausée l'ennui me fait sentir seule,  j'en est ce sentiment pour l'instant. et pourtant des amies ( is) j'en est que j'aime beaucoup  mais j'ai beau  me tourner et me retourner pour l'instant la pièce est  vide  en ce moment  je suis découragée , déprimée comme vidée : fatiguée mais que puis y faire  de plus il faut absolument accepter merci  à vous toutes  ET tous  d'être la ,,,,,, monette

    Google Bookmarks

    3 commentaires
  •  je connais des petits bateaux  toujours prêts a déployer les ailes de géants ,et d'autres qui restent dans le port par gros temps bien abrité tellement peur de chavirer .et que les courants les entraine au loin , a ne jamais risquer toute voile dehors !! monette

        sur des petites paroles et musique de monsieur j brel

    Google Bookmarks

    4 commentaires
  • mes jours de grandes tristesse j'ai vue surgir dans le fond de ces nuages j'ai cru voir un visage au regard tendre ,j'en fut troublé et depuis  je regarde intensément le ciel   et il n'est pas rare d'y voir jaillir le dit qui se veut d’être celui que j’attends   et qui ne reviendra plus :!!!monette

    Google Bookmarks

    1 commentaire
  •  j'aurai aimer te cueillir petite fleur  mais tu vois je t'aime de top pour cela  et je sais qu'entre  mes doigts tu faneras  ,il ne faut jamais te cueillir  car vous  tu es trop belles petites  fleurs sauvages  et douce comme un nuage        petites fleurs légères comme le le  vent  vous es petites fleurs de mon coeur qui qui font tout mon bonheur !! monette                 

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  T tu me demande pour qui je viens prier près de toi ,    pour tout ceux que j'ame et pour ceux  qui ne sont plus  et la tu me dis que la prière est bâtit sur un pont de velours  et comme un tremplin on avance , on tressaute au dessus oh petite sainte vierge c'est dans ton cœur  que je viens déposer toutes mes angoisses  pour y puiser force et courage ,  ne me laisse pas tu es ma lumière , près de cette petite chapelle je te prie silencieusement pour que ma prière s'envole   petite sainte vierge entend tu mon appel  ????? monette

     

    Google Bookmarks

    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires