• Si l'eau de mes yeux devient gris nuage quelle se couvre de noir camaïeu c'est ma peine enracinée qui tombe roulant sur mes joues un peu rougis ma peine tambourine comme un vulgaire son de trompette mal fagotée toute fripée toi petite larme qui sait si bien me détruire un peu jour après jour  chaque jour ça ne sert à rien de se plaindre ce n'est qu'un petit cri que le vent emporte j'ose espérer que cette petit larme dont le goût s'avère amèr et piquant s'imprimera un jour sur un sourire adouci alors désespérément je cherche un chiffon pour essuyer ma  ma peine plus du fil et une aiguille pour recoudre mes déchirures mais je cherche en vain je ne trouve pas ????? Monette!!!!     
    Magnifique chanson de richard cocciante!!!!!  

    Google Bookmarks

    6 commentaires
  • pour vous toutes et tous , mes amies , (is) merci de m'avoir bien des  fois  sut me rassurer et m'aider dans mes moments souvent bien difficiles ce petit blog est pour moi un petit rayon de soleil qui illumine ma vie depuis qu'il est parti .. je remercie tous les jours  le destin   d'en avoir mis quelques un sur mon chemin .. merci à toi claude et Cite Marie ,  et aussi Chritiane qui en ce moment est dans le tourment aussi a Dany amie sensible et fidèle , chèr Emile et j'en oublie pardon  merci de votre gentillesse  monette  

    trop beau c'est pour vous

     

     

     

    Google Bookmarks

    4 commentaires
  •  

     

    Adieu le soleil  , petit pincement au coeur que l'on a toujours à la fin des vacances quand il faut reprendre ses activités et que l'on est assailli de regrets !!  bientôt l'automne sera la et les plages seront délaissées pour de belles ballades sur le chemins cotiers ,adieu la chasse aux coquillages laissez vos larmes  et vos peines on se reverra l'année prochaine   monette

    Google Bookmarks

    5 commentaires
  • en regardant le ciel j' y ai vu les nuages il m'a même semblé voir de différents visages peut ête voulaient ils me laisser des messages , tout blancs chargés d'espoir !! cotonneux à souhaits et  je ressens les doux prémices de la brise de septembre  ,, en humant  les senteurs des feuilles qui à terre  se rassemblent !!!! monette



    Google Bookmarks

    5 commentaires
  •  cette petite maison du terroir garde de ces incessants passages la petite maison a des voltes tout bleu couleur chère à mon cœur ici tout est beau tout est léger tout est iodé soutenu par des petites senteur de l'automne   je remarque aussi des petits rideaux qui orne la porte transperce les carreaux se faufilant dans le bois océan  !!!! monette

    entre un air iodé, s

    Google Bookmarks

    4 commentaires
  • Dans l'ombre et la lumière !!!!!

    doucement la nuit s'avance et j'entend au loin le chant de la mer  et le  le souffle de ses embruns iodés, vient enlacer la terre d'un voile de satin jusqu'au petit matin  !!! monette

     

     

     

     

    Google Bookmarks

    5 commentaires
  • ciel menaçant, et  petit arc en ciel splendide  pour cette fin de journée ,,, pourtant, au coeur de ce temps à  hésiter de mettre les pieds dehors, la nature nous  a  offert quelques beaux instants un  spectacle magique   ,, de la vraie magie, un arc en ciel demeure un spectacle de couleurs pour les yeux de nos coeurs ,signe majestueux que l'harmonie règne même entre pluie et soleil. . L'arc-en-ciel n'est-il pas le symbole même du beau temps qui revient, chassant la pluie !!!!  monette

    Google Bookmarks

    9 commentaires
  • lire entre les lignes  dans le soyeux parfun d'un livre, l'enchaînement des mots souvent m'ennivre sans jamais ressentir aucu dépit j'aime tous les mots qui guérissent mes maux!!! le livre me disait_ont a toujours été le plaisir et le bonheur des honnêtes gens une aimable passion  dont le charme est toujours nouveau, varié inépuisable, élégant moi je le touche , je le regarde , et l'ouvre enfin!! il voyage avec moi et ne me quitte pas j'aime le retrouver au coin de la cheminée oui et quelle merveille de tenir dans les mains un bel exemplaire d'une bonne édition c'est proprement du charme !!!!!!! Monette

    Google Bookmarks

    5 commentaires
  • Je me souviens encore quand j’étais écolière pour moi c'était hier  nous rentrions  en classe bien ordonnés être bien sages et ne pas parler  assis cote à cote à la même place toute l'année sur des bancs bien cirés ,  et près de nous notre petit cartable  j'aimais ma maîtresse et surtout avec le recul je l'admirais et soyez en sure que cet avec nostalgie que j'évoque ici ce soir ce temps la  j'ignorais les tracas du monde on m'avait juste apprise que la terre était ronde? il n'y avait que la radio et la télé s"en était   qu'au balbutiement  nous  allions dans la vie en suivant les consignes  !!! que les temps ont changés elle est si loin cette école ou nos maîtres et maîtresse étaient sûres de bien remplir leur role aujourd'hui il faut avoir bien du courage pour garder le moral !!!!!! monette 

     

    Google Bookmarks

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires