• le temps s’écoule doucement ma petite maman me rapprochant tous les jours un peu plus près de toi , et de mon petit frère Maman je t'aime toi seule savait consoler mes peines avec une infinie tendresse tu es celle que j'ai toujours aimé plus que tout tu étais ma princesse, ton coeur fait parti du mien!!! ton visage plein de tendresse si douce et si fragile les années ce sont succédées mais maman jamais dans ma mémoire ton souvenir ne sera altéré maman tu me manques tant je  sais que tu n'es plus la et la ou tu es tu ne reviendras pas maman tu n'es plus près de moi mais chaque fois je te vois comme autrefois j'aurais  aimé na pas grandir et voudrais tant fuir le présent et voyager dans le temps à la recherche de mon passé toujours présent dans mes pensées  replonger dans mon  innocence ou baignait mon enfance avec  mon petit frère qui repose près de toi!!!!! je t'aimerai toujours maman!!!!!! Monette

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • le temps s’écoule doucement ma petite maman me rapprochant tous les jours un peu plus près de toi , et de mon petit frère Maman je t'aime toi seule savait consoler mes peines avec une infinie tendresse tu es celle que j'ai toujours aimé plus que tout tu étais ma princesse, ton coeur fait parti du mien!!! ton visage plein de tendresse si douce et si fragile les années ce sont succédées mais maman jamais dans ma mémoire ton souvenir ne sera altéré maman tu me manques tant je  sais que tu n'es plus la et la ou tu es tu ne reviendras pas maman tu n'es plus près de moi mais chaque fois je te vois comme autrefois j'aurais  aimé na pas grandir et voudrais tant fuir le présent et voyager dans le temps à la recherche de mon passé toujours présent dans mes pensées  replonger dans mon  innocence ou baignait mon enfance avec mon petit frère qui repose près de toi!!!!! je t'aimerai toujours maman!!!!!! Monette

     

    Google Bookmarks

    1 commentaire
  • L

    BLOG EN PAUSE MOMENTANEE ????????L

    Les signaux étaient là pourtant. discrets, mais bien présents. je me réveillais le matin en étant plus fatiguée que la veille, je ne disais pas « je suis fatiguée », mais « je suis épuisée ». les soucis s’accumulaient, l’anxiété et le stress aussi. la simple idée de devoir me mettre à faire le ménage me donnait envie de pleurer. je n’avais simplement pas la force. de ce fait je ne vous laisserait pas très longtemps mais un peu de recul ne peut mettre que salutaire  à  très bientôt ,,, chaleureusement pour vous mes amies et amis ,,,,, monette

    Google Bookmarks

    6 commentaires
  • Jolies,et colorées , gracieuses les griffes de sorcière ont des airs de fêtes , étalées   sur un lit se sable blanc  vous êtes si belles,  sous le regard du ciel  qui sait si bien vous dire combien je vous aime ,  et vous susurrer,  des petits mots secrets,   c'est tout le charme des couleurs ,  sous les pinceaux du printemps que dame nature  exulte , alors devant ce spectacle  immobile , contemplative ,   figée  par la splendeur alors moi j'embrasse le paysage tout entier comme on écouterait  un adagio ;;;; ,,, monette

    Google Bookmarks

    5 commentaires
  •  

    jolis iris qui ont le pouvoir de parfumer mon nez , j'aime ces  jolies fleurs et cela depuis très longtemps, qu'ils sont beaux ces iris sauvages qui ne  rêves que de beaux temps, mais encore variant     ses couleurs opposé au soleil  les couleurs sont encore plus belle  c'est une fleur somptueuse en effet et se décline en plusieurs couleurs et moi je dépose une petite larme dans un cœur de soie pour ces beaux iris qui enflamme mes yeux,  toi et ta beauté éphémère je veux  t'admirer et t'aimer ,, fermer mes yeux et rêver,,,,, monette

    Google Bookmarks

    4 commentaires
  • aujourd'hui les nuages sont arrivés  tout vaporeux  auréolés de grâces  pour repartir vers un ailleurs dont plane encore le mystère , mais mon imagination est grande devant ce spectacle insolite, éphémère et merveilleux  comme mes pensées qui passe et s’efface comme ma pensée qui traverse mon esprit  et qui s'échappe,  alors je regarde les  nuages  , et trouve en eux pleins de contrastes souvent tristes et parfois si beaux ..  il me  suffit seulement d'un petit coin de ciel bleu,  pour que mon regard s'envole vers le ciel pour que mon coeur s’inonde de bonheur   !!! monette

    Google Bookmarks

    4 commentaires
  •  

     

     

     aujourd'hui ,la vie s'écoule doucement. Je flâne, je me pose, je regarde , j'observe. Je suis dans un cocon tout bleu, bleu de la mer et du ciel. Je respire tout ce qui m'entoure. que c'est bon !...serais je faite pour vivre ainsi dans un farniente au  quotidien, peut être pas, .. alors forcément les pensées vont et viennent, mais plus lentement, plus posément.et c'est le moment de réfléchir peut être plus profondément, de faire une sorte de bilan. j''aime bien ces instants où l'on s'arrête un peu,  où les portes de la compréhension s'entrouvrent un peu plus. c'est le temps de l'observation, de l'observation de mes comportements....bilan pas toujours positif: de mes regrets,certainement,  des choses à améliorer. j'aimerais tant être un peu plus à l'écoute, et peut être être moins égoïste ...puis mes pensées s'envolent et mon regard se pose sur la mer, sur les genêts en fleur, sur les gens qui passent dans une sorte de langueur estivale........ monette,,

    Google Bookmarks

    4 commentaires
  •  ce matin la beauté de l'océan c'est comme une évasion vers les mers du sud,, caressée pales alizés ,  ho  toi mon bel océan pour combien de temps me fera  tu encore rêver ,   devant mes yeux éblouis c'est un vrai paradis qui brille toujours du même éclat;  quand mon regard se pose sur toi ,, de cette immensités , comme des milliers de diamants éclatés sous ton ciel si souvent si bleu ,,,,  monette 

    Google Bookmarks

    5 commentaires
  • quand doucement la  mer se retire,  l'océan nous dévoile ses entrailles  et me raconte des histoires merveilleuses ,  et certainement mystérieuses.. humer les fleurs sauvages et les herbes folles,  regarder vers le ciel s’envoler les mouettes , c'est peut être ça la beauté des lieux s'asseoir  sur un rocher en rêvant et en contemplant la mer;; alors bercée par le calme et la beauté du lieu un silence qui se décèle et semble voire une nature endormie ,  et si c'était simplement moi qui caressait un rêve ,,,,  monette

    Google Bookmarks

    5 commentaires
  • Une palette de couleurs, nuages vaporeux qui s 'évadent en douceur, un zeste de ciel bleu pour oublier la météo capricieuse. une nature qui se fait maître sur la toile des splendeurs ,les nuages n’embarrassent pas le ciel. Ils le meublent tout simplement en même temps qu’ils le décorent en le tapissant!!! Je vois parfois, quand je regarde le ciel, un nuage prendre le visage d’un être aimé qui n’est plus de ce monde  ( ma maman) et dédé, mon dieu si seulement elle me voit qu'elle me protège ???? affectueusement  pour vous tous et toutes monette !!

    Google Bookmarks

    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique