•  

    l'orsque le soir caresse la lande, et que le soleil descend vers la mer dans la fraîcheur du soir ici plane sur ce champ de bruyère , une douce odeur mêlée à celle des genets,  du goémon , ce lieu mythique du bout du monde .qui me mène à la mer  même les mouettes sont maîtresse du lieu et sont à peine troublées par ma présence ,,   quel silence que cet endroit est merveilleux  , ce paysage grandiose  tout est tranquille et rien ne peut venir troublé cet état de bien être ,,, monette

    Google Bookmarks

    1 commentaire
  • près de ce petit port breton !!  la mer est belle, mais qu'est ce quelle enferme comme tristesse, des larmes salées et naguère  des robes noires trainant leurs peines sur les quais, c'est aussi pour ça qu'on l'aime.. la mer est partout la même où que l'on soit et en vivre entraîne forcément son lot de misère malgré la fascination qu'elle exerce !!! monette

    Google Bookmarks

    5 commentaires
  • j'aime cette éblouissante petite forêt ,  mais combien de temps lui a t'elle fallut pour  grandir plusieurs générations  sans doute ? bientôt l'automne ,   et dans peu de temps la nature n'est pas avare ,  nous rencontrerons  une féérie de couleurs et de splendeurs , une beauté faite d’ombres et de lumières, de brumes et de contrastes et je ressens autant d’intenses sensations,  comme c’est joli un arbre , et je les aime infiniment . tout autant que j'aime la mer et aussi le vent sans oublier le soleil,, la vie  tout simplement

    Google Bookmarks

    6 commentaires
  • comme il est est vrai que lorsque je vois un cimetière de  bateaux je ne peut m'empêcher de penser à la mémoire que peuvent avoir ces vieilles  carcasses toutes vermoulues  celles qui ont été abandonnées et beaucoup de vieux petits navires agonisants  qui ont sillonnés  les mers après de multiples périples et ont essuyés  les tempêtes et les gros temps , des grincements me viennent alors en mémoire ? et  des fantômes ,,  aussi , il n'est plus il ne sera plus jamais entouré , seul à la dérive ici sur le sable il c'est échoué ,, monette

    Google Bookmarks

    5 commentaires
  •  

    même si moi je m’efforce de continuer à croire à quelques petites choses  futiles  ,je pense que c'est un vrai miracle si ce petit calvaire ancien  au détour d'un chemin  n'a pas encore été la proie de gens mal  intentionnés ou de voleurs spécialisés dans les antiquités religieuses l'été ici c'est monnaie courante , il est au fin fond d'un petit chemin  mais il reste  très cher à mon cœur ,,    cet endroit ou souvent je fais une petite pause  ,,afin de me signer  moi près de ce petit calvaire je m'arrête et je reprend mon souffle qui se fait de plus en plus court et je prie pour ceux que j aiment ???Monette !!!!

     

    Google Bookmarks

    7 commentaires
  • le joli ciel en toile de fond, si bleu doucement à petits pas je longe la côte et j’entends  le bruit de l'océan  puis les goélands et leurs cris stridents,,seule je pense à rien, simplement j'admire  et contemple  toute cette beauté qui s'offre à moi et le bonheur de sentir un peu d'air frais sur mon visage et mon bonheur en bandoulière  , peu à peu les petits nuages se fondent et mon errance se poursuit sur mon petit chemin ,  il me tarde de faire une petite pause ,  je ne sais plus si je flâne ou si je m’égare ,même les oiseaux se perdent dans les petits nuages  je ne les vois plus ,,, monette

    Google Bookmarks

    5 commentaires
  • près de toi j'ai j'ai trouvé un doux refuge  ,  face aux étranger près de toi j'ai  trouvé des chemins inconnus, avec toi j'ai trouvé et parcourue  l'espoir et la désespérance , près de toi l'ai aussi le silence face à l'inexplicable , alors ma solitude vers toi je reviendrai,  te lire et te relire pour mon plus grand bonheur,,,,, monette ,,

    Google Bookmarks

    4 commentaires
  • c'est ici qu'il faut venir  respirez l'air iodé du Finistère sud admirer ses eaux cristallines  et ses plages de sable blanc ,   son eau y est transparente, le sable blanc et fin nous invite  à la farniente , ces paysages  et ses alentours sortent tout droit d’un décor de cinéma ! on y accède  nonchalamment par un petit sentier côtier où l’on domine la mer et les vagues  viennent s’écraser contre les  gros et les petits rochers.  cette lumière si particulière  et je sais qu'il n'y a qu'en Bretagne que l'ont perçois, ces doux moments intimes et complices avec la nature !!  ,,,  Monette

    Google Bookmarks

    7 commentaires
  •  

    aviguer et se laisser porter sur les flots au gré du courant et de l'eau et du  vent , partir  au  large et sur cet océan que tu aimais tant et bientôt tu hisseras les voiles vers l'aventure et avancera sans détour vers ton but si incertain  ,  et moi  je reste planté là la sans accès à son bord  et mon esprit est vague!! oui tout se brouille  un passé qui s'efface et je garde son image imprimé devant  mes yeux je regarde le ciel et je prie mais je fais confiance aux  anges pour m’apporte demain sur l'horizon blanchi de ce qui fut  mon  bonheur d'une belle et longue vie  ,,, monette !!! 

    Google Bookmarks

    7 commentaires
  •  seule je regarde le ciel et j’entends  comme une douce musique , peut être celle des anges, pure, gracieuse, séraphique  et sur l'horizon se posent les préludes pour y entendre l'ouverture dun chant divin et une multitude de vibrations à peine audibles,  des sons imperceptibles que mon  regard s'invente , petite musique céleste que mon imaginaire transpose dans une contemplation musicale délicieuse ,,  monette

     

    Google Bookmarks

    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique